Gradignan / Le Bourg

Étude préalable pour la réhabilitation de la résidence "le bourg"

 

2014

Maîtrise d'ouvrage : Clairsienne,

Équipe : DESURB

 

contexte

Dans le cadre de la démarche « 1106 », Clairsienne réalise des études préalables sur huit résidences de son patrimoine d’avant 1975.

Commande

Réalisation d'une mission d'étude préalable concernant la stratégie de réhabilitation à mener pour la résidence "Le Bourg", à Gradignan(33).

OBJECTIFS

Permettre d’investiguer sur les capacités d’amélioration et les marges de manœuvres possibles dans différents axes de réhabilitation

CONSTAT

Construite en 1963, la résidence «Le Bourg» comprend 38 logements répartis en T2, T3, T4 et T5. Conçue selon les concepts de l’urbanisme du plan libre, la résidence ne montre pas d’appartenance à une logique d’îlot, mais plutôt à un espace bâti de forme radicale et située un peu à l’écart de l’espace urbain traditionnel. Les espaces extérieurs privatifs de la résidence sont généreux et montrent des potentiels important de requalification. La résidence constitue la plus grande façade commerciale de la place centrale de la commune de Gradignan (la place Roumégoux en cours de requalification), c'est pourquoi une réflexion à part entière sera mise en œuvre concernant les rez-de-chaussée et donc le rapport entre l'espace privé et public.

Stratégie

Cette étude a permis de définir des axes de projet au regard du contexte urbain, social, démographique, environnemental et architectural.

L’attractivité des résidences de Clairsienne dépend de plusieurs critères qui vont de leur situation urbaine à l’équipement dont disposent les logements en passant par la qualité des espaces extérieurs accessibles. Le renforcement de cette attractivité consiste donc à saisir les processus capables d’attirer et de retenir les ménages. C’est aussi comprendre ce qui façonne l’image des résidences (au travers des processus de valorisation et dévalorisation) et connaître les conditions nécessaires à la satisfaction des besoins des habitants existants et potentiels.

Le développement de l’attractivité de la résidence «Le Bourg» se joue donc depuis les abords jusqu’à la sphère du logement. Il s’agit de mettre en œuvre une stratégie de réhabilitation qui améliore l’ensemble de la résidence sans en transformer le patrimoine ou l’ADN, mais en le magnifiant d’une certaine façon. Différentes interventions ont été proposées au maître d'ouvrage afin de préparer un programme de réhabilitation ambitieux.